Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Toits bleus pour la planète bleue,

un projet lumineux.

- sur le versant nord de la Croix des Gardes à Cannes, 
 les constructions récentes du Grand Parc, 
 du luxe mais pas de solaire…

Si Alain Juppé a renoncé à rebaptiser son parti La maison bleue, Christian Estrosi peut être fier de l'opération qu'il a lancé : les Cent toits bleus. A son initiative, le Conseil général des Alpes Maritimes organise un concours destiné aux collectivités territoriales du département (école, médiathèque, bâtiment administratif…). Il s'agit de développer l'utilisation de l'énergie solaire. Il est temps, nous avons dans notre pays un sacré retard !

Alors que nous disposons d'un ensoleillement exceptionnel en Europe - atout majeur dans notre industrie du tourisme - nous sommes parmi les derniers de la classe en ce qui concerne l'utilisation du soleil comme énergie renouvelable. Si l'on a pris à bon escient des mesures qui obligent les entrepreneurs à construire en respectant des normes antisismiques, on n'a pas encore légiféré pour obliger les nouvelles constructions à installer du solaire. Apparemment on n'en est pas encore là.

En attendant, les 100 toits bleus, plantent l'idée et le décor. L'objectif – ambitieux - du concours est de promouvoir la réalisation d'installations photovoltaïques connectées au réseau pour le secteur public local. En effet, si l'on utilise généralement le soleil pour produire de l'eau chaude sanitaire, chauffer l'air ou le refroidir, on hésite à transformer son énergie en électricité. Le cahier des charges inclus une attention particulière sur l'impact architectural du projet.

Les aides apportées par le Conseil général représenteront entre 20 et 80 % du coût des investissements et pourront être complétées par les aides de l'ADEME et de la Région PACA, jusqu'à un maximum de 80 % du total des investissements, en conformité avec la règle communautaire. Des mesures qui devraient, espérons-le, se révéler particulièrement incitatives…

Vive les toits bleus…électriques !

- mention : www.pariscotedazur.fr - février 2007 –
- info@pariscotedazur.fr -