Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Antibes : la famille Morisset touche au ciel…

avec l’ouverture de son restaurant, le « Figuier de Saint Esprit ».

Crédits:
textes par
images par


On en parle depuis 3 ans, depuis que le chef bi-étoilé du mythique « Juana » Christian Morisset, a quitté cet établissement après 18 ans de performance gastronomique, il rêvait d’ouvrir son propre restaurant. Voilà qui est fait et bien fait.

La moustache qui frétille et l’œil qui pétille, il vous accueille au « Figuier de Saint-Esprit », anciennement La Jarre, sur les Remparts d’Antibes. Son ancien, Christophe Griss, est de la partie. Josyane, sa femme, vous reçoit avec la spontanéité et la gentillesse d’une maîtresse de maison dans une nouvelle déco qui intègre la terrasse dans la salle à manger, illumine la salle où des toiles contemporaines et des lustres en verres créent une ambiance qui allie splendeur d’antan et couleurs d’aujourd’hui. L’entrée du restaurant étant côté rue Saint-Esprit, côté Remparts, un joli salon accueille la clientèle pour les apéritifs et ou les digestifs.

En cuisine, Christian Morisset a pris son fils, Jordan, 19 ans, un surdoué qui a raflé tous les prix quand il était au Lycée Hôtelier de Nice et, en stage, le petit frère, Mathias, qui excelle déjà dans la pâtisserie. Une affaire de famille prometteuse !

La carte propose les plats à l’ardoise le midi (environ 30 € pour 3 plats), avec un forfait boissons de 10 € (1/2 bouteille d’eau, 1 verre de vin et un café). On retrouve la patte du chef avec une cuisine tirée au cordeau, précise en cuisson et en saveurs

Le soir, certains plats de l’ancien Juana sont à la carte, tel le fameux « Duo de Mollusques » : oursins servis en coque, consommé froid à la chair de crabe et huîtres spéciales d’Oléron en gelée d’eau de mer. Entre ailerons de volaille et bruccio aux truffes râpées, duo de veau de lait (quasi et foie rôtis) aux gnocchis aux blettes et jeunes carottes et pêche locale servie avec ses légumes de saison, le choix est difficile.

Pour la note sucrée, en pré-dessert, la crème brûlée à la lavande est étonnante de fraîcheur et de saveurs, avant de se lancer sur les Fèves de Cacao, un palet « Cuba » au beurre de pistache et son crémeux au chocolat.

Menus du soir : 3 plats « Le Figuier » à 49 € et sa formule vin (3 verres pour 20 €) et 6 plats « Dégustation » à 70 € et sa formule vins où le chef Sommelier, Romain Beyrie propose un accord mets et vins à l’aveugle à 29 €.

Le Figuier de Saint-Esprit
14 rue Saint-Esprit – 06600 – Antibes – Tel : 04.93.34.50.12