Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

La Colle-sur-Loup : une abbaye du Xème siècle

propose le gîte et le couvert.

Crédits:
textes par
images par

Un lieu chargé d’histoire, habité depuis le Vème siècle, qui a bien sûr, subi invasions, destructions, renaissances pour devenir, il y a 1.000 ans, un monastère rattaché à celui de Lérins. Les 10 siècles suivants ne furent guère moins mouvementés. Ce n’est qu’en 1937 que cette abbaye-monastère devint un lieu de convivialité et de gastronomie.

Racheté par le chef de cuisine du Négresco, Joseph Vighi, ce lieu étonnant devient « L’Abbaye de Joseph », qui après guerre, devient un haut lieu culturel. Les 60 années suivantes furent erratiques jusqu’en 1997 où Sylviane Hugues et son fils cadet Stéphane, rachètent l’abbaye et la rebaptisent l’Abbaye.


- Stephane Hugues -

Dix ans après, le constat est époustouflant. Petit à petit, Stéphane Hugues rachète tous les bâtiments qui ont constitué l’abbaye au temps de sa splendeur. Depuis 2 ans, seul à la barre de ce superbe vaisseau, il s’est attaché à lui donner un cachet tout à fait particulier. En se servant des murs séculaires, il a décoré l’intérieur façon Wilmotte, épuré, très moderne, limite austère, qui dégage une ambiance sereine, chargée d’histoire et pourtant très contemporaine. Cette union entre le passé et le présent, voire le futur est tellement réussie que beaucoup de photos de mode pour catalogue sont prises dans les différentes parties de l’Abbaye.

Côté hôtel, 14 chambres, de la cellule de moine à la junior suite, classées en 3 étoiles, la décoration et l’ambiance sont parfaitement en harmonie avec le reste des bâtiments (de 80 € pour la cellule en basse saison, à 250 € pour la junior suite en haute saison).

Côté restauration, Stéphane Hugues a fait appel à un jeune chef breton, Hervé Rozec, très inspiré par Alain Ducasse, excellent technicien, qui réalise une cuisine précise et goûteuse, à prix savoureux. Les entrées, du consommé de bœuf au foie gras, à la terrine de ris de veau et foie gras, en passant par le foie gras poêlé, les prix restent sages (16 €). Poissons et viandes sont à l’avenant : charlotte de Saint-Jacques et saumon fumé, endives et beurre à l’orange (18 €), blanquette de poissons aux champignons (21 €), sans oublier en cette période, le pavé de biche à la polenta. Fromages et desserts sont à 8 €.

A midi, du lundi au vendredi, le plat du jour est à 12 €, entrée-plat ou plat-dessert à 15,90 € et la formule 3 plats à 20,90 €, servi dans la salle à manger l’hiver et dans le patio l’été. Pour le soir, à la carte, il faut compter aux environs de 50 €. Séminaires (30 personnes) et banquets ou événementiels (150 personnes) sont fréquents.

  • L’Abbaye – Le 541 – 541 Boulevard Honoré Teisseire – 06480 – La Colle sur Loup – Tel : 04.93.32.68.34