Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Toute de noir vêtue, la truffe s'affiche chez Jacques Chibois.

Le marché de Grasse rayonne sur toute la Provence.

Crédits:

- Jacques Chibois et les principaux acteurs de la fête : Michel Santinelli de la Chambre d'Agriculture, Jean-Jacques Roux le truffologue, Adrien Maeght, et le maire du Rouret, Gérard Lombardo -

Après l'huile d'olive dont Jacques Chibois s'est fait le chantre, c'est au tour de la truffe d'être à l'honneur. Pas n'importe laquelle d'ailleurs. Pour les connaisseurs, il ne peut s'agir que de la truffe noire, Tuber Melanosporum.

Pour la 11ème fois consécutive, le samedi 6 janvier prochain, les producteurs iront à la rencontre du public dans les jardins de la Bastide Saint-Antoine, à Grasse. Cette année encore, une démonstration de dressage de chiens truffiers sera au programme ainsi qu'un concours de la meilleure recette familiale à base de truffes. Mais ce sera avant tout un vrai marché où les producteurs de truffe proposeront le résultat de leur recherche. Un marché de produits du terroir aussi où une sélection de professionnels viendront avec leurs meilleures huiles, leurs fromages, leurs foie gras, leurs miels, leurs vins…

Pour la circonstance, Jacques Chibois élaborera un menu dédié à ce condiment magique. Un tout compris, même les vins, pour un très raisonnable de 90 euros par personne…

Le lendemain dimanche, la fête se poursuivra sur la commune voisine du Rouret. Animation et vente de truffe sont au programme. Mais surtout, la possibilité de visiter le champ expérimental trufficole mis à disposition par la mairie. Michel Santinelli, de la Chambre d'agriculture, sera là pour donner toutes les informations et les explications techniques.

Adrien Maeght, autre passionné - il possède lui-même une truffière sur son domaine du plateau de la Malle, au dessus de Grasse – a su convaincre le peintre espagnol, Manolo Valdès, de réaliser l'affiche de ce 11ème Marché de la truffe.

Le 6 janvier à Grasse, à la Bastide Saint Antoine et le 7 au Rouret, deux rendez-vous à ne pas manquer pour découvrir la truffe et la possibilité de faire ses provisions de produits de qualité. A noter, que si la truffe reste un produit de luxe, il est possible d'en acheter une à partir de 20 euros, suffisamment pour cuisiner une simple "brouillade" et se faire plaisir à bon compte …

En voici la recette :

· Brosser la truffe et la peler délicatement, réserver les pelures pour parfumer une huile ou un fond de sauce.

· Prélever 4 belles tranches assez épaisses et hacher finement le reste.
· Faire chauffer le plat de service dans le four.
· Casser les œufs dans une jatte et les battre en omelette sans trop insister.
· Ajouter le hachis de truffe, saler et poivrer.
· Verser cette préparation dans une casserole et placer celle-ci au bain-marie.
· Ajouter 25 grammes de beurre en parcelles et faire cuire en remuant sans cesse.
· Lorsque les œufs épaississent et sont presque pris, incorporer 40 grammes de beurre frais en petits morceaux et 1 bonne cuillerée à soupe de crème fraîche.
· Poursuivre la cuisson quelques instants jusqu'à parfaite liaison et consistance onctueuse.
· Verser les œufs brouillés dans le plat creux bien chaud et disposer les lamelles de truffe par-dessus.
· Donner 2 tours de moulin à poivre et servir aussitôt.

Pour une recette plus élaborée, demandez conseil à maître Jacques !