Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Voyage en Tunisie 2 :

Le jasmin d'Hammamet

Crédits:
textes par

Initiée en 1999 par le Président Zine El Abidine Ben Ali, Yasmine Hammamet, attenante à l’ancienne ville romaine, est devenue rapidement une station balnéaire à la mode. Un parc hôtelier complet, une médina avec ses remparts et ses souks, une marina et son port de plaisance dont la réalisation a été confiée à Camille Rayon, une esplanade avec ses galeries commerçantes, des espaces verts, des centres d'animation et, à 5 km de là, deux parcours de golf complète une gamme de services et d'activités propre à satisfaire une clientèle étrangère exigeante. N'oublions pas les deux casinos dont l'un d'eux fut géré par le Groupe Barrière en 1998, ainsi que les centres de thalassothérapie.


Celui d'Hasdrubal Thalassa (ci-dessus) se place parmi les plus belles installations de ce type en Europe. Il s'appuie sur un hôtel, véritable palais oriental de 220 suites dont une suite présidentielle de 1 500 m2. Le lieu est enchanteur. Espace, lumière, matériaux nobles, techniques de pointe, piscines intérieures et extérieures d’eau de mer chauffée, plage et mer omniprésentes créent un décor grandiose. Volontairement, le nombre de curistes est limité pour leur assurer un encadrement attentionné. Même la formule de base de remise en forme comprend un massage de 40 minutes chaque jour. Le programme de soins ménage des temps de repos pour que curistes et soignants puissent suivre un rythme agréable. Aquagym, stretching, musculation, relaxation et aérosols sont offerts. L’encadrement médical est constant et la visite médicale comprise dans le forfait.

Autre point de référence, le complexe Azur dirigé de mains de maître par M. Moncef Snoussi qui comprend l'hôtel Royal Azur*****. Paré de bois sculptés, dorés à l'or fin, son restaurant gastronomique, ravira les plus fins palais. Son Spa permet d'entreprendre des cures médicales et de détente dans un décor de rêve.

D'Hammamet, les possibilités d'excursions sont grandes. Tunis bien sur et son célèbre musée du Bardo, Carthage, un des plus beaux sites de la Méditerranée, Sidi Bou Said, village qui a su rester authentique malgré ou à cause de l'engouement des artistes qui le fréquentent.

Une offre dense et généreuse de voyages au départ des aéroports de Nice ou de Marseille, permet d'atterrir directement à Tunis ou Djerba, destinations qui, selon le baromètre Tour MaG.com / Voyager Moins Cher, se retrouvent régulièrement avec le Maroc et la France, parmi celles qui sont les plus demandées.

-l'Office National du Tourisme tunisien dont l'antenne régionale se trouve à Lyon, se fait un plaisir de fournir toute la documentation nécessaire à l'organisation et à la réussite d'un séjour en Tunisie,

-une visite sur le site : www.tunisie.com, permet de peaufiner son projet,

-pour les vols au départ de Nice, consulter le site : www.tunisair.com,

Entracte gastro : La gargoulette

''à Vallauris, l'objet est bien connu. On y fabrique encore cette cruche poreuse qui permet de rafraîchir l'eau par évaporation. C'est aussi le nom donné à un classique de la cuisine du sud de la Tunisie. L’agneau, préparé la veille et après avoir macéré toute la nuit dans des épices, est cuit à l’étouffée dans une jarre pendant trois heures. Le moment venu, la gargoulette est cassée devant l'hôte et libère tous les arômes de l’agneau mijoté, le plus souvent accompagné de riz safrané. Casser la gargoulette est signe de convivialité et traditionnellement, on dit que cela éloigne le mauvais œil.''