Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Pieds dans le plat : des brèves,

des Meilleurs Ouvriers de France aux terroristes bretons en passant par Paloma Picasso, Delon et Aznavour...

Catégorie Les paradoxales
  • Le Ministre de la fonction publique a demandé aux organisations syndicales d’accepter une diminution du nombre de points (de sous) pour la catégorie C (ceux qui en ont le moins, de sous), pour les redonner aux agents classés au-dessus de l’indice nouveau majoré 415 ( qui eux ont sûrement plus de responsabilités et davantage de sous). Çà ressemble à de la provocation !
  • Parmi la dernière promotion des Meilleurs Ouvriers de France qui furent reçus à la Sorbonne par le recteur et le ministre, six venaient de notre région :

-Mme Van Nguyen, créatrice dans la haute couture, Cagnes-sur-mer ;
-Luc Gamel, cuisinier, Roquebrune Cap Martin ;
-Martial Quéré, céramiste, Vallauris ;
-Henri Thieffry, climatiste, Nice ;
-Franck Thomas, sommelier, Nice ;
-Didier Aniès, cuisinier, Cagnes-sur-mer.

  • ELF, le feuilleton. En 97, la Sofineg était cambriolée. En 2001, c’est au tour de la petite banque Rivunion. Toutes les deux sont en Suisse et toutes les deux sont des émanations de leur grande sœur Elf. Deux cambriolages que certains ne craignent pas de juger fort opportuns quand le temps des mises en examen est venu !
  • Pour Libération et la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, même combat ! Les patrons veulent des augmentations, aux alentours de 30 % et ils sont bien placés pour les obtenir. La modération salariale c’est pour plutôt pour les autres. A la CEE, les employés en grève pendant plusieurs semaines n’ont rien gagné, ceux de Libé sont écœurés. Ils devraient demander quelques conseils à ceux du Casino Croisette à Cannes qui eux ont obtenu une prime, une négociation avantageuse sur les 35 heures ainsi que le paiement de leurs jours de grève.
  • Lorsque les industriels ne sont pas satisfaits des décisions émises par la commission départementale d’équipement urbain, la CDEC, ils s’en plaignent à la commission nationale qui réexamine leur dossier. Et Francis Perugini, président de la CCI de poser la bonne question : l’urbanisme commercial azuréen se décide-t-il à Paris ? Vous avez dit décentralisation ?
  • Paloma Picasso rejoint la cohorte de ceux qui se « forcent » à passer six mois et un jour hors de France. La conséquence étant qu’il ne leur est plus nécessaire de déclarer leurs revenus. Comme Aznavour et Delon, Paloma a préféré la Suisse pour se mettre à l’abri des inquisitions fiscales. Mais tous ces noms célèbres ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Rentiers et chefs d’entreprise ont depuis longtemps pris l’habitude de passer de 6 mois et un jour à Monaco, aux Bermudes ou aux Bahamas…
  • Les terrorismes basque, breton, corse sont inacceptables dans nos démocraties où les droits de vote, de réunion, de créer une association ou un parti politique…sont à la portée de tout un chacun. C’est à ces groupes d’individus de convaincre les populations concernées de la justesse de leur argumentation. Mais il est plus facile de poser des bombes quitte à faire d’innocentes victimes que d’accepter la loi de la majorité.
- mention : www.pariscotedazur.fr - mai 2001 -