Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Lionnel, Pierrette, Michel, Gaston et les autres…

Politiquement vôtre.

Lionnel Luca. Ses déplacements sur le site cannois sont de plus en plus nombreux, et son intérêt pour les prochaines échéances municipales de plus en plus visible. Le député-maire de Villeneuve-Loubet se sent-il à l'étroit dans sa commune ? Les scores de Pasqua aux dernières européennes le font-ils fantasmer ? __ Pierrette Bellon.__ La conseillère générale (UDF) et maire de St. Auban est mise en examen sur un dossier vieux d'une bonne dizaine d'années. Est-ce l'un de ceux qu'Eric de Montgolfier a décidé de sortir des oubliettes ? Sur cette délicate histoire de prise illégale d'intérêt, elle rejoint un autre enfant du pays, Adrien Pratto, maire RPR d'Andon.

La gauche plurielle. La réunionnite a repris ses droits et, à l'occasion de la constitution des listes pour les municipales, les incompatibilités se font jour. A Cannes les Verts ne veulent rien avoir à faire avec les socialistes. Au Cannet, Marcel Magagnosc cherche désespérément à fortifier une liste unique, ouverte à des personnalités apolitiques mais les socialistes renâclent. A Grasse, J.R. Vinciguerra (Vert) aurait déjà obtenu la tête de liste grâce à un accord national. Non sans résistance car les socialistes n'ont jamais digéré sa démission tapageuse de son parti d'origine dont sa femme reste proche. Accord qui met d'autant plus les Verts des autres communes à la merci des appétits socialistes. Peu présents sur le terrain, quasiment inconnus des électeurs, la plupart des socialistes n'ont qu'un objectif, compter les voix pour de futures constitution de listes aux régionales et aux municipales.

Charles Luca. L'intérêt pour la politique en passe d'être génétiquement transmissible ? Le fils de Lionnel a en tout cas choisi de soutenir son père dans son action au sein du RPF, en prenant des responsabilités dans le mouvement. Héritera-t-il d'un emploi politico-familial ? Au Sénat, ils sont 92 qui en bénéficient déjà.

Que la lumière soit ! Les dépenses d'une vile comme celle de Cannes en matière d'énergie électrique est considérable. D'où l'initiative de son maire d'en contrôler l'utilisation et d'en diminuer les factures. C'est dans ce but que Maurice Delauney vient de signer un accord de partenariat avec EDF. Cela représenterait une économie chiffrée à 1,2 MF. On avait déjà remarqué une diminution du budget consacré aux illuminations de fin d'année : moins de 6 MF contre 9 l'année dernière. Certains se sont plaints que plusieurs quartiers avaient peu bénéficié des éclairages mais la lumière a un prix …à 80 % nucléaire.

CPNT. Les élus de cette liste ont promis qu'ils ne déserteraient eux pas le Parlement européen…en dehors des périodes de chasse. Or, il faut savoir que certaines chasses sont ouvertes à l'année longue… En attendant de juger sur pièces, un C.R. et 9 copains chasseurs ont écopé de six mois avec sursis pour outrages et provocation à la rébellion. Par contre, pas de sursis pour les trois personnes dans notre département qui cette année sont mortes par armes de chasse ! L'ancien sénateur maire RPR Jacques Braconnier est décédé à l'âge de 75 ans, des suites d'une longue maladie.

Démission ou absentéisme ? Les élus français au Parlement européen hésitent. Avec un taux d'absentéisme global de 30,05 % ils font sourire leurs voisins qui de toute façon ne les voient guère… La démission paraît donc plus logique. Mais la démocratie est bafouée une fois de plus. L'électeur qui donne sa voix à un élu qui possède déjà deux mandats se fait rouler dans la farine, puisque le détenteur de trois mandats devra en laisser un sur le carreau… François Hollande avait juré devant Kart Zéro et quelques centaines de milliers de téléspectateurs qu'il honorerait son mandat. Il a pourtant changé d'avis. Charles Pasqua, bravo, a choisi l'Europe. Il reste qu'il fait quand même cocu ceux qui l'avaient élu sénateur. Pourtant l'Europe paye bien. De loin le meilleur mandat, 31 380 F par mois auxquels on peut ajouter 21 738 F de frais généraux et une cagnotte de 62 702 F pour les assistants et "divers "… Et si en plus, on peut rester chez soi !

Michel Rocard. Il aime La Marseillaise ce qui semble de bon ton. Sauf que cette marseillaise là est un trois mâts de 92 mètres de long, destinée à chanter sur toutes les mers du monde le fameux refrain…en parti aux frais du contribuable. Il est vrai qu'un ancien Premier ministre à la barre ça peut impressionner. Malgré les pressions peu délicates de Michel sur ces copains du Conseil Général et Régional le projet est au point mort. Il est vrai que les frais de représentation de l'ancien président du CG François Bernadini ont laissé de douloureux souvenirs. Ça, plus le "vaisseau bleu ", palais des milles et un conseillers, de leurs fils, de leurs filles, de leurs oncles… __ Gaston Deferre.__ Lui aussi aimait la marine à voile. Il participait régulièrement à des compétitions officielles et prestigieuses. Certains des membres de son équipage bénéficiaient d'emplois qui à l'époque n'étaient pas qualifiés de fictifs. Pourtant…

Financement public. Les partis politiques on, bon an mal an, un budget de un milliard de francs à gérer. Environ la moitié est fournie par l'État, le reste par les cotisations et les dons. Les dépenses consacrées au personne, fictif ou non, représentent 216 millions de francs. Une façon comme une autre de lutter contre le chômage !

" J'ai pris bonne note de vos remarques et je les ai transmises au Président de mon groupe… ". " J'ai bien noter tout l'intérêt des observations que vous formulez et je puis vous assurer que je ne vais pas manquer de les étudier et de les prendre en considération dans le cadre de mon mandat… ". Devinez qui vient dîner ce soir ? En tout cas, on mangera de la langue de bois !